Accueil principal

Un second souffle pour un presbytère !

L’ancien presbytère de la paroisse Saint-Jean-de-Brébeuf de Roberval, en 1930.
Coll. Centre d’archives Domaine-du-Roy

L’équipe du SARP, en collaboration avec la Société d’histoire Domaine-du-Roy, a travaillé à deux reprises sur le projet de rénovation du presbytère de Roberval afin de lui redonner son cachet d’autrefois.

L’ancien presbytère de la paroisse de Saint-Jean-de-Brébeuf était un bâtiment remarquable, de style Four Square/Cubique. Il se démarquait par son volume imposant et la qualité des détails architecturaux. Sur la photographie au bas de la page, on peut remarquer la disposition rigoureusement symétrique des fenêtres à carreaux avec impostes, l’imposante galerie longeant les deux façades, séparée par d’importants poteaux en bois moulurés et les détails d’ornementation classique comme les chambranles, planches cornières et treillis encadrés.

Construit dans les années 1930, ce presbytère fait partie du patrimoine religieux et est un fier représentant de l’histoire locale. En fait, il symbolise avec l’église, la division de Roberval en deux paroisses, celle de Notre-Dame et celle de Saint-Jean-de-Brébeuf.

Comme bien d’autres bâtiments avant lui, à l’ère de la modernisation des matériaux, il a subi plusieurs changements dans le but de le transformer aux goûts du jour. Sort qui est, malheureusement, réservé à plusieurs bâtiments religieux qui ne sont plus utilisés. Tout ceci favorise grandement la détérioration de ces lieux remarquables, souvent ornés de détails architecturaux bien définis et d’une construction de très grande qualité.

Par exemple, sur ce bâtiment, il est possible de remarquer plusieurs modifications, dont le remplacement du revêtement de bois par un revêtement de fibres de bois comprimées de type masonite, le remplacement des poteaux et des garde-corps en bois par du fer forgé, l’ajout d’une tourelle annexée à la galerie et la modification des ouvertures (leur disposition, leur modèle et l’obturation de certaines d’entre elles).

Au fil du temps, le bâtiment a été tenu par plusieurs occupants, propriétaires, locataires ou commerçants, ce qui peut sûrement expliquer, en partie, les différentes transformations esthétiques. Tour à tour, il a été occupé par des représentants religieux, des particuliers et le tenancier du restaurant « Le Tout-à-Vallée ».

Le 1133 rue Saint-Joseph à Roberval a depuis peu été acquis par de nouveaux propriétaires qui ont à cœur de lui redonner son aspect d’autrefois. Fort heureusement, la volumétrie du bâtiment n’a pratiquement pas été altérée. Les interventions ayant dénaturé son cachet sont donc réversibles ! Il ne suffisait que de trouver le bon propriétaire passionné qui saurait redorer son image. Félicitations aux propriétaires qui contribuent à la préservation et la mise en valeur de notre patrimoine bâti !

Transformation du presbytère dans les années 1980. Coll. Centre d’archives Domaine-du-Roy

 

Rénovation entamée en 2016 pour redonner au bâtiment son cachet patrimonial. Coll. Centre d’archives Domaine-du-Roy

Visualiser l’article tel que paru dans Le Bâtisseur

Inscrivez-vous à l'infolettre

* Champs requis