Accueil principal

La maison coupée en deux

Maison coupée en deux avec la scène. Coll. municipalité de Saint-Fulgence.
Francis Doucet, photographe

Visualisez l’article tel que paru dans le Bâtisseur

Plongeons-nous dans l’histoire d’une maison résidentielle centenaire, en plein coeur de la municipalité de Saint-Fulgence, ayant alterné de multiples vocations et qui, en 2013, était vouée à la démolition.

Au 251 rue Saguenay se trouve une maison modeste de type vernaculaire américain, dont le plan est en « L ». Construite en 1903 pour accueillir la famille d’Auguste Tremblay, des pionnierstrès respectés, elle a hébergé le premier poste de contrôle téléphonique de la compagnie Bell et la Caisse populaire quelques années plus tard, et ce, à même le domicile familial. Dans les années 1980, la maison est mise en vente et est acquise par la municipalité qui la transforme en bibliothèque municipale; le Cercle des fermières de Saint-Fulgence s’installe dans les locaux à l’étage.

Abandonnée depuis 2009, sa démolition est prévue en septembre 2013. Mais, coup de théâtre! Un projet novateur voit le jour, un théâtre grandeur nature en plein coeur de la municipalité avec un auditoire au niveau de la rue. C’est l’idée et l’enthousiasme du maire Gilbert Simard et la participation étroite du réalisateur Jimmy Doucet qui contribuent à matérialiser ce projet audacieux pour le plus grand bonheur de plus de 2 400 spectateurs, répartis sur 16 représentations estivales.

Le franc succès du théâtre aida, sans aucun doute, à la préservation de ce bâtiment. De plus, le projet remporta, en 2015, le prix Inspiration remis par la Fédération québécoise des Villages-relais, pour son audace, son originalité, la bonification de l’offre culturelle régionale et la mobilisation citoyenne qu’il a suscitée.

En 2020, la municipalité de Saint-Fulgence s’est engagée dans une démarche de revitalisation du noyau villageois avec le SARP. La mise en valeur du site de cette résidence et des environs est un projet remarquable en plein coeur de la municipalité.

Évidemment, la rénovation patrimoniale de cette maison exceptionnelle fait partie des discussions avec le comité. Bien sûr, on accordera une attention particulière pour redonner à la maison son cachet d’origine.

Inscrivez-vous à l'infolettre

* Champs requis